DLA collectif sur la proposition du Réseau 44 en lien avec les partenaires institutionnels

Face aux changements annoncés pour 2005 :
11 structures (540 postes d'insertion sur 11 000 dans le département de Loire-Atlantique) ont souhaité :

- chercher ensemble des solutions organisationnelles et financières pour anticiper la passage de 20 à 26 heures des contrats aidés,

- chiffrer l'impact des nouveaux modes de financement et des réorganisations nécessaires (30% d'activité supplémentaire).

A la lecture du rapport final, le constat a été fait avec les institutionnels de la mise en danger des Ateliers et Chantiers d'Insertion et une prise en compte des besoins financiers a été faite.